20personnes regardent actuellement ce produit
ben-hur affiche
ben-hur affiche
ben-hur affiche
ben-hur affiche
ben-hur affiche
ben-hur affiche
ben-hur affiche
ben-hur affiche
ben-hur affiche
ben-hur affiche
ben-hur affiche
ben-hur affiche

Affiche Vintage
Ben-Hur

Prix régulier €26,99 Prix réduit €21,99 Livraison offerte
/
Taxes incluses.
Économisez 19%

caution logo Ne traînez pas ! Il ne reste plus que 20 exemplaires disponibles !

20 commandes dans les 24 dernières heures.

0 en stock
Affiche Vintage
Ben-Hur
Voir les options
€26,99€21,99
Ajouter au panier
Paiement securisé (crypté grâce au protocole SSL)
  • American Express
  • Apple Pay
  • Bancontact
  • Google Pay
  • Maestro
  • Mastercard
  • PayPal
  • Union Pay
  • Visa
trust badge

Avec cette Affiche Ben-Hur, plongez dans l'univers inoubliable de cette superbe fresque cinématographique captive avec sa passion débordante, sa bravoure éclatante et sa détermination inébranlable. À travers une mise en scène magistrale, ce chef-d'œuvre transporte les spectateurs dans une aventure grandiose où se mêlent trahison, rédemption et triomphe. Laissez-vous emporter par l'intensité des émotions, des combats spectaculaires aux relations humaines profondes, pour vivre une expérience cinématographique hors du commun.

  • Caractéristique papier :
    • 🎨 Canvas : norme mondiale en terme d'impression et imitant un aspect "toile de peinture".
    • Par défaut, l'affiche contient une bordure blanche de 4 cm pour l'encadrement (cadre non inclus). Si vous ne la voulez pas, veuillez choisir "sans bordure blanche".
    • Taille : plusieurs choix disponibles. ✅
  • Grande résistance aux UVs.
  • Éclat des couleurs maximal, sans reflets.
  • Papier recyclé, garantissant un respect de l'environnement.
  • Affiche emballée soigneusement et livrée dans un tube de protection pour une protection totale.
  • LIVRAISON STANDARD OFFERTE.

⚠️ Cadre non inclus. ⚠️

Description de cette Affiche Ben-Hur

Ben-Hur est un film religieux épique américain de 1959 réalisé par William Wyler, produit par Sam Zimbalist et mettant en scène Charlton Heston dans le rôle principal. Remake du film muet de 1925 portant un titre similaire, il est adapté du roman Ben-Hur : A Tale of the Christ (1880) de Lew Wallace. Le scénario est crédité à Karl Tunberg, mais comprend des contributions de Maxwell Anderson, S. N. Behrman, Gore Vidal et Christopher Fry.

Ben-Hur a bénéficié du plus gros budget (15,175 millions de dollars), ainsi que des plus grands décors construits, de tous les films produits à l'époque. La costumière Elizabeth Haffenden a supervisé une équipe de 100 costumiers pour fabriquer les costumes, et un atelier employant 200 artistes et ouvriers a fourni les centaines de frises et de statues nécessaires au film. Le tournage a commencé le 18 mai 1958 et s'est achevé le 7 janvier 1959, à raison de 12 à 14 heures par jour et six jours par semaine. La préproduction a commencé en Italie à Cinecittà vers octobre 1957, et la postproduction a duré six mois. Sous la direction du directeur de la photographie Robert L. Surtees, les dirigeants de la Metro-Goldwyn-Mayer ont pris la décision de produire le film en format grand écran. Plus de 200 chameaux et 2 500 chevaux ont été utilisés pour le tournage du film, avec quelque 10 000 figurants. La bataille navale a été filmée à l'aide de figurines dans un immense réservoir situé à l'arrière des studios Metro-Goldwyn-Mayer de Culver City, en Californie. La course de chars, qui dure neuf minutes, est devenue l'une des séquences d'action les plus célèbres du cinéma. La musique, composée et dirigée par Miklós Rózsa, était à l'époque la plus longue jamais composée pour un film et a exercé une grande influence sur le cinéma pendant plus de 15 ans.

Après un effort de marketing de 14,7 millions de dollars, Ben-Hur a été présenté pour la première fois au Loew's State Theatre de New York le 18 novembre 1959. C'est le film qui a rapporté le plus d'argent et le plus de recettes en 1959, devenant le deuxième film le plus rentable de l'histoire après Autant en emporte le vent. Il a remporté un nombre record de onze Oscars, dont ceux du meilleur film, du meilleur réalisateur (Wyler), du meilleur acteur dans un rôle principal (Heston), du meilleur acteur dans un rôle secondaire (Griffith) et de la meilleure photographie en couleurs (Surtees) ; il a également remporté les Golden Globe Awards du meilleur film dramatique, du meilleur réalisateur et du meilleur acteur dans un rôle secondaire pour Stephen Boyd. En 1998, l'American Film Institute l'a désigné comme le 72e meilleur film américain et le deuxième meilleur film épique américain dans le Top 10 de l'AFI. En 2004, le National Film Preservation Board a sélectionné Ben-Hur pour être conservé dans le National Film Registry de la Library of Congress en raison de son importance culturelle, historique ou esthétique.

Dans le Prologue, un bébé naît à Bethléem parmi les bergers et reçoit la visite de Mages dans une grotte.

En l'an 26[b] de notre ère, à Jérusalem, Juda Ben-Hur, riche prince et marchand juif, vit avec sa mère, Miriam, et sa jeune sœur, Tirzah. Le fidèle intendant de la famille, Simonide, arrive avec sa belle fille, Esther. Juda accède à la demande de Simonide qui souhaite qu'Esther épouse un homme libre et lui offre sa liberté en guise de cadeau de mariage. Séparés depuis l'enfance, Juda et Esther tombent rapidement amoureux.

Messala, l'ami romain de Juda, revient à Jérusalem en tant que commandant de la forteresse Antonia. Leurs joyeuses retrouvailles sont toutefois de courte durée, car Messala embrasse pleinement la gloire et le pouvoir impérial de Rome, tandis que Juda reste attaché à sa foi et à la liberté du peuple juif. Lorsque Messala demande à Juda de livrer les rebelles potentiels aux autorités romaines, Juda refuse. Il annonce à sa famille qu'elle ne reverra jamais Messala.

Le nouveau gouverneur de Judée et son cortège entrent dans la ville. Alors que Juda et Tirzah observent la scène depuis la terrasse supérieure, des tuiles du toit tombent, effrayant le cheval du gouverneur et le faisant tomber. Messala se rend compte qu'il s'agit d'un accident, mais il condamne Juda aux galères et emprisonne Miriam et Tirzah. Simonides tente d'intervenir, mais Messala l'arrête également. Juda jure de se venger de Messala. Alors que lui et d'autres esclaves sont conduits aux galères, ils s'arrêtent à Nazareth pour abreuver les chevaux des Romains. Juda demande de l'eau, mais le commandant romain la refuse. Juda s'effondre, mais il est ranimé par un homme du pays (Jésus) qui lui donne à boire.

Après trois ans de galère, Juda est affecté au navire amiral du consul romain Quintus Arrius. Arrius remarque la détermination et l'autodiscipline de Judah et lui propose de le former comme gladiateur ou comme conducteur de char, ce que Judah refuse. Lorsque la flotte romaine est attaquée par des pirates macédoniens, Arrius ordonne que Judah soit enchaîné. La coque du navire est éperonnée, inondant la galère. Juda libère les autres rameurs, puis sauve Arrius, qui a été jeté par-dessus bord. S'accrochant à l'épave et croyant sa flotte perdue, Arrius tente de se suicider, mais Juda l'en empêche. Après avoir été secouru, Arrius apprend que la bataille a été gagnée. Il demande ensuite à l'empereur Tibère de libérer Juda et l'adopte comme fils. Pendant son séjour à Rome, Juda devient un champion de char.

De retour en Judée, il rencontre Balthasar et le cheik arabe Ilderim. Voyant les prouesses de Juda en tant que char, le cheik lui demande de conduire ses quatre chevaux dans une course de chars devant le nouveau gouverneur de Judée, Ponce Pilate. Juda refuse, tout en sachant que Messala participe à la course. Balthasar parle à Juda d'un prophète qu'il recherche et qui prêche l'amour et le pardon, et exhorte Juda à se débarrasser de sa haine et de sa vengeance dévorantes.

À Jérusalem, Juda retourne dans sa maison abandonnée. Il y retrouve Esther, qui ne s'est jamais mariée, vivant avec son père Simonide, affaibli, ainsi que Malluch, un ancien prisonnier muet. Messala a emprisonné et torturé Simonide, mais il a protégé la fortune de Juda. Se présentant comme le fils de Quintus Arrius, Juda confronte Messala et exige de connaître le sort de sa mère et de sa sœur. Messala ordonne ensuite que Miriam et Tirzah soient libérées de prison. Toutes deux ont contracté la lèpre et sont secrètement expulsées de la ville. Avant de se rendre dans la vallée des lépreux, les femmes trouvent Esther et la supplient de cacher leur état à Juda. Pour l'empêcher de chercher, Esther dit à Juda qu'elles sont mortes.

Pour se venger, Juda accepte de conduire les chevaux du cheik Ilderim contre Messala dans la course de chars. Le cheik pousse Messala à faire un énorme pari sur lui-même avant de révéler que Juda est son conducteur. Pendant la course, Messala conduit un char dont les moyeux de roue sont munis de lames d'acier destinées à mettre les concurrents hors d'état de nuire. Il tente de détruire le char de Juda, mais détruit le sien à la place. Il est traîné derrière ses chevaux, puis piétiné par un autre char, tandis que Juda remporte la course. Avant de mourir, Messala annonce cruellement à Juda que sa mère et sa sœur sont vivantes dans la vallée des lépreux.

Juda se rend à la léproserie où il rencontre inopinément Esther et Malluch qui apportent des provisions à Miriam et Tirzah. Malluch empêche Juda de voir sa famille et Esther le persuade de se cacher comme ils le souhaitent. Juda et Esther suivent ensuite une foule pour entendre ce qui pourrait être le sermon de Jésus-Christ sur la montagne.

Juda rencontre Ponce Pilate, qui craint que la victoire de Juda n'attise la rébellion contre le pouvoir romain. Juda rejette son patrimoine et sa citoyenneté romaine. De retour à la léproserie avec Esther, il se révèle à Miriam qui lui annonce que Tirzah est mourante. Juda et Esther emmènent Miriam et Tirzah écouter le Christ, mais le procès de Jésus a commencé. Alors que Jésus porte sa croix dans les rues, il s'effondre. Juda reconnaît en lui le même homme qui lui a donné de l'eau des années auparavant. Juda lui donne de l'eau, mais un soldat romain intervient. Alors que Juda assiste à la crucifixion de Jésus, Miriam et Tirzah, réfugiées dans une grotte avec Esther pendant une violente tempête, sont miraculeusement guéries.

Juda, libéré de la haine, retourne chez lui et retrouve Esther. Il constate alors que Miriam et Tirzah sont entièrement guéries. Embrassés, les quatre se réjouissent du miracle.

Vous avez aimé ce visuel ? Si oui, il ne fait aucun doute que vous allez adorer cette . Jetez également un coup d'œil à nos Affiches De Films Vintage pour que votre décoration ait un style unique et inimitable. Si vous aimez le vintage, nous vous invitons aussi à découvrir nos Affiches Vintage : elles seront idéales pour donner un coup de rétro à votre intérieur !